Dernière mise à jour : 20fev.. 2021. AMI VISITEUR: AU BESOIN CONNECTEZ-VOUS AVEC LE NOM UTILISATEUR ' ami ' ET LE MOT DE PASSE 'normandie'.

 

Index des photos

Commentaires récents

  • Richard Poulin 2022-Mar-12 11:57:21 Moulin en 2009 - photo par Monique Bellemarre
    Richard Poulin : C'est fait - merci pour votre attention et information :-]
  • Maxime Poulin 2022-Feb-05 07:21:08 Eglise Saint-Maclou (de Rouen) où fût baptisé Claude Poulain en 1616.
    Maxime Poulin said: Dire que j'y suis allé, sans même savoir.... :(
  • Daniel Thivierge 2022-Jan-06 17:16:00 Lot d'établissement de Claude Poulain à Sainte Anne de Beaupré
    Daniel Thivierge said: Bonjour,
    Vous avez fait un travail de recherche fabuleux, c’est le mot que je peux vous dire. Vous avez dû fouiller dans plusieurs documents pour avoir autant d’informations. Personnellement, en faussant le chemin inverse pour en savoir plus sur les ascendants de mon ancien beau-père, je suis arrivé jusqu’à Claude Poulin ainsi que son père Pascal et son grand-père François Mathieu Poulin sans trop d’information à leur sujet. Chapeau pour tout ce que vous avez trouver.
  • Richard Poulin 2021-Nov-12 13:03:15 Moulin en 2009 - photo par Monique Bellemarre
    Richard Poulin : Cette photo et subséquentes (mentionnées en titre) créditées à Monique Bellemarre

Télécharger la photo

Préférence de langue

Gallery Stats

  • Version: 3.1.3
  • Albums: 15
  • Photos: 1328
  • Hits: 331836

Préférence de langue

*Brayage du lin à St-Joseph

Brayage du lin à St-Joseph - il semble que la culture du lin était populaire en Beauce . Une autre photo (la première) qui date ici de 1924 et qui montre cette activité à St-Joseph des Érables. - - - - - Après les labours, une fois le lin battu, on en ramasse la graine et on en engerbe à nouveau le pied afin de pouvoir apporter cette récolte près du bois, à l'abri du vent. C'est là que se fera le «brayage», broyage. Voici comment. Il faut d'abord faire sécher le lin sur un bûcher de feu de bois franc ou vert afin d'avoir le moins de flamme possible. Plus le lin est chaud, mieux il se broie. Enfin, lorsqu'une brassée est prête un homme la prend et la broie tant que l'écorce n'est pas complètement tombée. Il reste alors la filasse que les femmes continuent de secouer pour en faire tomber les derniers déchets. Durant l'hiver ensuite les femmes l'écorchent, c'est-à-dire qu'elles la battent sur un dossier de chaise avec un couteau de bois. Puis elles la peignent avec une planche cloutée. Le lin est alors prêt à être filé. Au printemps, la ménagère le trempera dans la lessive de son savon pour le faire blanchir. Elle pourra alors monter par temps perdu une pièce de lin, de toile du pays, pour se faire des essuie-mains, des couches, etc.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Pas encore de commentaires. Soyez le premier à commenter!

  •  

Partager la photo

Facebook comments