Dernière mise à jour : 14 dec.. 2019. AMI VISITEUR: AU BESOIN CONNECTEZ-VOUS AVEC LE NOM UTILISATEUR ' ami ' ET LE MOT DE PASSE 'normandie'.

 

Navigateur

  • Chez les Iroquois
  • Poulain ayant la tête d'homme - 16e siècle
  • Le blockhaus de Beauceville 1778
  • Poulin Ste-Anne
  • Detresse 1837
  • Comité des familles Poulin
  • Poulin Book
  • Monument Claude Poulin et Jeanne Mercier
  • Monument Claude Poulin et Jeanne Mercier

Index des photos

Commentaires récents

  • Bernard Poulin 2019-Aug-19 11:16:05 VIDEO Petites vues regardées par mon père dans les années 50
    Bernard Poulin said: Sacré papa... quel homme!
  • Georges Twyman 2019-May-20 15:19:26 Yvan Poulin ~1965
    Georges Twyman said: Je ne connais pas cette belle fille avec Yvan, il se serait marié sans que l’on ne sache?
  • Richard Poulin 2019-Mar-27 08:43:26 Nicole Poulin, Marc Davis, Thérèse B, Poulin, Karine et Mélanie  ~ 1981
    Richard Poulin : "Nicole ,Marc Melanie ,Karine et Therese venue nous voir a LG 4 " OK merci
  • Richard Poulin 2019-Mar-27 01:31:37 Fete Dieu S-Joseph de Beauce 1958
    Richard Poulin : Yvan, en 1958 nous étions encore à Saint-Joseph. Henri est décédé à l'hiver 58, inhumé au cimetière en janvier 59. Moi j'étais à l'École d'Youville en première année. C'est la rue du Palais à la hauteur du studio de photo Vachon, et à l'extrême droite, côté gauche de la rue, la pharmacie Cliche. La procession part de l'église mais pour aller où ?

Télécharger la photo

Préférence de langue

Gallery Stats

  • Version: 3.0.9
  • Albums: 12
  • Photos: 969
  • Hits: 72654

Detresse 1837

MONSIEUR, – La détresse va toujours en augmentant dans les paroisses St. François et St. George et même dans toute la Beauce.Les chemins étant devenus impraticables par le gonflement des rivières ont réduit les habitans à la plus excessive misère. Les moins affligés, c’est-à-dire, les meilleurs habitans sont eux-mêmes épuisés. Ils ont fait tout en leur pouvoir pour aider les autres et les empêcher de mourir de fain, en vendant ou en prêtant le peu de blé ou de farine qu’ils réservaient pour eux, espérant s’en procurer bientôt de Québec. Nos pauvres cultivateurs sont désolés, non seulement de souffrir la faim cette année, mais de se voir exposés à la même détresse l’année prochaine, une bonne moitié de deux paroisses devant rester sans culture. La plupart n’ont pour toute nourriture qu’un peu de sucre qu’ils font dissoudre dans l’eau. On en trouve même qui n’ont eu d’autres moyens d’éviter de mourir de fain, que de manger les animaux qu’ils trouvaient morts le long des chemins. On ferait le tour des paroisses St. François, St. Joseph, St. George, que l’on ne pourrait trouver un seul pain ou une seule livre de farine à acheter.

C’est un triste spectacle que de voir la plupart des familles de la Beauce. Joignez à cela la picote et les fièvres scarlatines qui se font sentir dans ces malheureuses familles et faites-vous, si vous le pouvez, une idée de l’état des pauvres habitans de la Beauce. Qu’il a été cruel pour eux de ne pouvoir trouver des cautionnements afin d’obtenir des secours nécessaires.

Je suis Monsr.
Votre Serviteur,

Commentaires

Ajouter un commentaire

Pas encore de commentaires. Soyez le premier à commenter!

  •  

Partager la photo