Dernière mise à jour : 20fev.. 2021. AMI VISITEUR: AU BESOIN CONNECTEZ-VOUS AVEC LE NOM UTILISATEUR ' ami ' ET LE MOT DE PASSE 'normandie'.

 

Index des photos

Commentaires récents

  • Richard Poulin 2022-Mar-12 11:57:21 Moulin en 2009 - photo par Monique Bellemarre
    Richard Poulin : C'est fait - merci pour votre attention et information :-]
  • Maxime Poulin 2022-Feb-05 07:21:08 Eglise Saint-Maclou (de Rouen) où fût baptisé Claude Poulain en 1616.
    Maxime Poulin said: Dire que j'y suis allé, sans même savoir.... :(
  • Daniel Thivierge 2022-Jan-06 17:16:00 Lot d'établissement de Claude Poulain à Sainte Anne de Beaupré
    Daniel Thivierge said: Bonjour,
    Vous avez fait un travail de recherche fabuleux, c’est le mot que je peux vous dire. Vous avez dû fouiller dans plusieurs documents pour avoir autant d’informations. Personnellement, en faussant le chemin inverse pour en savoir plus sur les ascendants de mon ancien beau-père, je suis arrivé jusqu’à Claude Poulin ainsi que son père Pascal et son grand-père François Mathieu Poulin sans trop d’information à leur sujet. Chapeau pour tout ce que vous avez trouver.
  • Richard Poulin 2021-Nov-12 13:03:15 Moulin en 2009 - photo par Monique Bellemarre
    Richard Poulin : Cette photo et subséquentes (mentionnées en titre) créditées à Monique Bellemarre

Télécharger la photo

Préférence de langue

Gallery Stats

  • Version: 3.1.3
  • Albums: 15
  • Photos: 1328
  • Hits: 331822

Préférence de langue

* Autrefois maison Georges Garneau

76, rue Martel
Construite au dernier quart du XIX e siècle (1875-77) cette maison carrée a un toit mansardé à quatre versants, en tôle agrafée et à la canadienne. Des lucarnes à joues émergent du brisis. La galerie couverte d’un auvent court en façade. Tout est fait de fine ébénisterie : les colonnes doriques, la balustrade, les portes vitrées et l’ornementation des ouvertures. Les embrasures se démarquent par leur contour foncé. Le jeu des couleurs s’accorde à son environnement. La maison et la sellerie adjacente constituent un ensemble particulièrement harmonieux.

Elle fut le domicile et l’atelier de Georges Garneau (1875-1943) qui a appris son métier chez un maître sellier de la côte du Passage à Lévis. Son brevet d’apprentissage passé devant notaire mentionne qu’il était logé, nourri, lavé et raccommodé et qu’il recevait cinquante cents par mois pour ses petites dépenses. Il s’est établi comme sellier à Saint-Joseph-de-Beauce vers 1875. La sellerie était située à côté de sa maison et devint une école pour apprentis-selliers. Georges Garneau a aussi occupé le poste de maire de 1898 à 1901.

Ce sont Anne-Marie Garneau (fille de Georges) et sa soeur Marie-Y qui demeuraient ensemble dans cette maison paternelle jusqu'à leur décès.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Pas encore de commentaires. Soyez le premier à commenter!

  •  

Partager la photo

Facebook comments